Année 2017

Pour la 2ème édition du Marathon du film 2016, sur 75 candidatures, seules 3 (1 parisienne et 2 marseillaises) ont été retenues dont l'équipe de l'ADEEP.


​Art Sept - Atelier Cinéma invite du vendredi 17 au samedi 25 juin 2016, 3 équipes de tournage en résidence sur la commune de Vence (06) à réaliser un film en 5 jours en s'inspirant du livre "Le ciel est toujours trop bas dans les tunnels" de Françoise GUYON, édition 2016.
Le Marathon du film favorise la rencontre entre un écrivain et des cinéastes.
Les équipes, composées de 4 personnes, sont invitées à élaborer un scénario, afin de réaliser un court-métrage à partir d'une même œuvre littéraire contemporaine. Il s'agira ensuite aux équipes de tourner et de monter leur film en 5 jours, c'est-à-dire le temps de la manifestation.
Le Conservatoire de Musique de la ville de Vence est associé au Marathon du Film. À partir de l'œuvre littéraire, des compositions musicales sont crées et proposées aux équipes participantes.
À l'issue des 5 jours, les films sont projetés en salle de cinéma, à savoir le 6ème jour. Un jury de professionnels se réunit afin d'avoir un regard critique sur les propositions. C'est aussi l'occasion de décerner des "Clap Marathon du Film" aux équipes.

​​le "Clap de la Meilleure interprétation" à Yann Vu pour « Épitaphe », incluant la meilleure danseuse, le meilleur son et la meilleure singularité et le "Clap Marathon" à Chloé Blondeau.

Chaque année a lieu une nouvelle édition de La Semaine du Son, évènement national, dans lequel l'ADEEP est inscrit pour sa deuxième année consécutive.

La Semaine du Son est un évènement national qui va bien au-delà de l'art. Nous avons pu montrer et surtout écouter la pertinence de nos ateliers. L'ADEEP a obtenu son premier article dans le journal La Provence. 

​La Semaine du Son a pour but d’amener chaque être humain à prendre conscience que le sonore est un élément d’équilibre personnel fondamental dans sa relation aux autres et au monde, dans ses dimensions environnementale et sociétale, médicale, économique, industrielle et culturelle. Elle considère le sonore comme une porte d’accès au monde.
La santé, l’environnement sonore, les techniques d’enregistrement et de diffusion sonore, la relation image et son, ainsi que l’expression musicale et sonore constituent les cinq principaux secteurs d’activités.


Alors que l'année s'achève, une nouvelle va la remplacer. L'occasion de vous souhaiter d'effacer toutes les difficultés que  vous avez pu rencontrer au cours de l'année dernière, et de les franchir par de nombreux succès tout au long de l'année 2017.

"L'équipe de l'ADEEP vous souhaite une bonne année"

Emouvant et vibrant hommage pour le départ de Mathilde Nougier et Anne Mendoza qui ont tant oeuvré toutes ces années pour maintenir la dernière base de loisir en France détenue par la CAF.

​Les coûts d'investissement de cette logistique sociale et humaine centrée sur Avignon ne simplifiaient pas les coûts de fonctionnement de la CAF, étant donné que la Base de loisirs se situe à l'extrémité d'Avignon (La Bégude/Rochefort-du-Gard, dans un environnement de verdure, sécurisé avec une piscine d'été pour petits et grands, un service de restauration avec fabrication des repas sur place. En somme, un véritable village pour les enfants), elle a décidé de collaborer avec le SIDSCAVAR (Syndicat Intercommunal pour le Développement Social des Cantons de Villeneuve-Lès-Avignon et Roquemaure).
Le SIDSCAVAR est une association regroupant 18 communes rurales dans le Gard et gérant notamment le positionnement des enfants en centres culturels et de loisirs en fonction de leur lieu de vie géographique. C'est la raison pour laquelle depuis quelques années seulement, le service de bus gratuit dessert également Pujaut et Villeneuve-Lès-Avignon. En proportion, cette Base de Loisirs accueille 70% d'avignonnais et 30% de gardois.

L'équipe de responsables de la Base de loisirs, employés de la CAF de Vaucluse, ont fait un véritable travail de sensibilisation sur plus de cinq années pour que les familles s'acceptent et modifient leurs mentalités. car faire le pari de mélanger des enfants de culture rurale et des jeunes de quartier n'est pas une mince affaire !

​Au début, les familles étaient perturbées par ce mode fonctionnement peu ordinaire, à savoir gérer 300 enfants de diversité social et culturel aussi large dans une même structure. Cependant, la réputation saine de cette Base de loisirs a fini année après année par atteindre tous les publics et surtout à les mettre d'accord quant à leur ouverture d'esprit et de possibilités infinies qu'offrent cet espace en matière d'épanouissement pour leur enfant.

Une des particularités supplémentaires de la Base de loisirs est d'avoir monté un projet pédagogique autour de l'accompagnement d'Enfants en Situation de Handicap (ESH). Fulvia Rastelli a travaillé trois ans et encadrait un petit garçon autiste, une jeune fille avec une musculature moins développée que la normale,...

C'est dans le cadre d'un appel à projet OFQJ que 3 membres de l'ADEEP ont été sélectionnés et ont présenté nos ateliers jeunesse autour de la langue française, de l'illustration sonore et de court-métrage.

​L'OFQJ a contacté l'ADEEP pour réaliser la vidéo de leur délégation "La jeunesse francophone imagine l'avenir" 
L'OFQJ est un partenaire incontournable dans le rapprochement ADEEP-OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), mais aussi dans le soutien des projets portés par l'ADEEP à l'international (Ukraine - Sénégal - République Tchèque - Tunisie - Vietnam - Espagne)

Pour la 1ère édition du Marathon du film 2015, sur 117 candidatures, seules (3 parisiennes et 1 marseillaise) 4 ont été retenues dont l'équipe de l'ADEEP.

​Art Sept - Atelier Cinéma invite du lundi 22 au Samedi 27 juin 2015, 5 équipes de tournage en résidence sur la commune de Vence (06) à réaliser un film en 5 jours en s'inspirant du livre "Providence" d'Olivier CADIOT, P.O.L éditions.
Le Marathon du film favorise la rencontre entre un écrivain et des cinéastes.
Les équipes, composées de 4 personnes, sont invitées à élaborer un scénario, afin de réaliser un court-métrage à partir d'une même œuvre littéraire contemporaine. Il s'agira ensuite aux équipes de tourner et de monter leur film en 5 jours, c'est-à-dire le temps de la manifestation.

Le "Clap de la Photo" a été remis à Jan Luck Levasseur pour « Looking for William Burroughs » ; le "Clap du Récit" à Lucile Prin pour « Un Touareg chez les Esquimaux » ; le "Clap Providence" à Julien Gourbeix pour « Providence », le film se rapprochant le plus du livre "Providence" d'Olivier CADIOT et dialoguant le plus avec celui-ci et le "Clap Marathon" à Céline Vincent pour « Prouvidencia ».

Association Art D'Etre en paix (ADEEP)




Année 2016

Année 2015

C'est dans le cadre d'un appel à projet OFQJ et PEJ, pour être invité(e) en tant que Délégué(e) ou Officiel(le) au PSRF du PEJ sur le thème de la COP21, qu'1 membre de l'ADEEP a été sélectionnée en tant que journaliste vidéo dans l'équipe des Officiels. Elle a pu également présenter nos ateliers jeunesse autour du langage, de l'écologie et de l'illustration sonore, ainsi que du court-métrage.

​​Linoa Lamour, en sa qualité de membre Fondatrice de l'ADEEP, fut interviewée par Ivan Kabacoff (journaliste à TV5 Monde). Son passage à TV5Monde d'une durée de 4mn a été visionné par près de 600 personnes compris nos partenaires, ce qui donne à l'association ADEEP une plus grande visibilité au niveau international .